Compte rendu de la réunion de synthèse de la concertation 2016 La FARLEDE le 21 décembre 2016

Mercredi 21 décembre 2016 a eu lieu à La FARLEDE la réunion de synthèse de la concertation sur le projet de la nouvelle ligne Provence Alpes Côte d’Azur (LNPCA) pour le département du Var. Autour de 250 personnes étaient présentes à cette réunion qui fut mouvementée mais au cours de laquelle SNCF Réseau a tout de même pu présenter les résultats de la concertation et les attentes du public et des élus varois.

Les agriculteurs du Var en avaient profité pour organiser une manifestation avec tracteurs. De nombreux opposants ont pris la parole pour asséner des contrevérités et d’énormes mensonges sur un projet qui, selon eux, serait coupable d’un massacre organisé de l’Environnement et du Monde agricole, accompagné de nuisances sonores inacceptables. Mêmes arguments développés depuis 10 ans. Ils ignorent volontairement les difficultés actuelles dues à la saturation des voies et à la pollution engendrée par le tout routier entraînant des milliers de morts en France (48 000 par an) dus aux particules rejetées par les véhicules routiers.

Le Maire de Carnoules a pu rappeler que cette pollution devrait entraîner le retour au ferroviaire, alors qu’il constate que la SNCF depuis le 11 décembre 2016 a du supprimé 6 arrêts d’Intercités dans sa gare compte tenu du fait qu’elle ne sait plus faire circuler plus de trains sur la ligne actuelle. Cela pose d’énormes problèmes aux habitants qui avaient abandonné leur voiture au profit du train pour aller travailler. Comment faire si ce n’est construire une deuxième ligne ferroviaire pour mettre des trains en plus.

Notre Association a pu prendre la parole et demander comment les habitants de Provence Alpes Côte d’Azur pourront continuer à se déplacer et à respirer normalement si rien n’était fait. Mais ce n’est apparemment pas le problème des opposants varois présents ce soir-là. Compte tenu des relations que nous avons avec les varois nous sommes loin d’être persuadés que tous les varois soient opposés au projet. Un opposant réclamait un référendum alors …..chiche !

D’autre part ces opposants en ont profité pour mettre en cause le monde politique qui n’était pas venu défendre le projet qu’ils souhaitaient. N’est-ce pas normal dans la mesure où par exemple il a fallu protéger le Vice-Président Chargé des Transports du Conseil régional à la réunion de synthèse de Nice. Par contre le Front National s’est fait applaudir pour son intervention contre le projet sans pour autant proposer d’autres solutions.

Alain PATOUILLARD
Association TGV et Développement Var Nice Côte d’Azur

Compte rendu de la réunion de synthèse de la concertation 2016 La FARLEDE le 21 décembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *