Compte rendu de la réunion de la concertation Gare 2016 Nice le 24 octobre 2016

Le lundi 24 octobre s’est tenue au parc Phoenix à Nice la réunion de concertation de la ligne LNPCA concernant la gare de Nice Aéroport.

Une cinquantaine de personnes ont assisté à une réunion calme. Une présentation complète du projet a été faite par l’équipe de SNCF Réseau : Jean Michel CHERRIER, Nicolas GUYOT et Roland LEBRUN.

La gare de Nice Aéroport sera donc construite sur l’emplacement de l’ancien Marché d’Intérêt National (MIN), elle sera un exemple d’intermodalité regroupant TGV, TER, Tram, Bus et voitures, elle ne devrait pas être mise en service avant 2030, mais dès 2021, une partie provisoire sera réalisée dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Général de la Plaine du Var, pour permettre le déplacement vers le site de l’ancienne gare de Nice Saint Augustin et auparavant dès 2008 permettre un arrêt du tram.

« Gare multimodale bien située et indispensable » a été la réflexion de la plus grande partie des participants sauf pour certains habitants de Biot qui disent ne pas vouloir entendre passer les trains même s’ils ne les voient pas.

Il a été demandé par de nombreux intervenants qu’il soit mis un terme aux querelles de forme concernant la définition même du mot concertation, véhiculées à toutes les réunions par une même personne et de se consacrer ainsi, plus sur le fond à un projet qualifié de dernière chance pour notre région, afin que les déplacements soient toujours possibles sur le littoral dans les 10 ans à venir et qu’ils soient nettement améliorés. Il a été rajouté par un intervenant que la concertation, depuis une dizaine d’années, avait tout de même permis de faire évoluer le projet dans le bon sens et qu’il serait dommage de prendre encore du retard.

Le projet de la gare de Nice Aéroport, tel qu’il est présenté, inquiète malgré tout certains spécialistes du ferroviaire présents dans la salle, quant aux possibilités de relier ensuite Nice Aéroport et Nice Thiers compte tenu de l’abandon du projet de l’augmentation de l’infrastructure entre ces deux points, la situation actuelle étant considérée suffisante par Sncf Réseau. Affaire à suivre.

La proposition des Elus de Cannes de faire une gare TGV à Cannes Marchandises a été considérée par beaucoup de participants comme un non-sens, la solution de la gare TGV -TER à Sophia/Le Fulgueiret semblant être la meilleure solution mais cela fera l’objet des discussions de la réunion du 26 octobre à Cannes.

Alain PATOUILLARD
Association TGV et Développement Var Nice Côte d’Azur

Compte rendu réunion concertation Nice Gare 24 octobre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *