Compte rendu de la réunion de la concertation 2016 – Ville d’Aubagne du 23 novembre 2016

Le mercredi 23 novembre 2016 s’est tenue à Aubagne, à la demande de la Collectivité, une réunion de concertation sur le projet de ligne nouvelle ferroviaire (LNPCA) entre Marseille et Nice.

Le projet de LNPCA a été présenté par l’équipe habituelle de SNCF Réseau insistant sur la saturation actuelle du réseau malgré la construction de la 3eme voie entre Marseille et Aubagne.

Plus de 200 personnes étaient venues assister à la réunion.

Un conducteur SNCF, dans la salle, a rappelé toutes les difficultés que lui et ses collègues rencontraient quotidiennement pour faire leur travail compte tenu du manque d’infrastructures ferroviaires entre Marseille et Toulon  et de la configuration de la ligne datant de 1860, mais une grande partie de la salle était venue, apparemment compte tenu des applaudissements, écouter leur ancien et leur nouveau Maire dire, tous les deux, leur opposition de principe à ce projet, reconnaissant malgré tout qu’il fallait améliorer le transport au quotidien. Mais ils ne veulent pas de nouvelles installations ferroviaires visibles y compris la 4eme voie, les infrastructures nouvelles éventuelles devant être enterrées depuis la Penne sur Huveaune et l’autoroute ne devant surtout pas être déplacée même légèrement car cela allait détruire de nombreuses habitations et de nombreux commerces ?????. Cette position a été approuvée fortement par le Député de Gémenos. A noter que d’énormes travaux d’agrandissement de l’autoroute ont eu lieu récemment à Aubagne sans opposition des élus et du public, mieux des affiches rappelant les oppositions à la nouvelle ligne ferroviaire, fleurissaient aux abords même du chantier autoroutier mais la COP 21 n’avait pas encore eu lieu !!

Le Vice-Président chargé des transports de la Métropole se dit être à la recherche de solutions pour améliorer le transport au quotidien et de nombreux participants ont rappelé que la meilleure solution pour améliorer le quotidien et permettre en même temps le désenclavement du littoral n’était pas le passage par les Métropoles du sud mais une liaison directe Aix TGV – Est Var par Brignoles, tracé que nous avions d’ailleurs préconisé après le Débat Public.

Toutes ces positions ont surpris le Vice-Président du Conseil Régional Chargé des transports qui le jeudi 24 mai 2016 s’exprimait aux États Généraux de la Mobilité Durable où il a défendu fortement le projet sans lequel tous les participants à ces États généraux ont reconnu que des problèmes de déplacements (engorgement des voies routières et ferroviaires, pollution de plus en plus inacceptable) auraient lieu rapidement sur la région si rien n’était fait.

Mais peut être tout le monde se trompe car un participant de la réunion d’Aubagne a expliqué très sérieusement qu’il était faux de prétendre, selon lui, que la demande transport allait augmenter dans les années à venir !!!!!

 

Alain PATOUILLARD
Association TGV et Développement Var Nice Côte d’Azur

Compte rendu de la réunion du 23 novembre 2016 de la concertation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *