Communiqué du 30 novembre 2015: Le point de vue des candidats aux régionales 2015 sur la LN PCA

Notre Association a écrit à l’ensemble des candidats aux élections régionales pour connaitre leur point de vue sur le projet de Ligne Nouvelle en Provence Alpes Côte d’Azur entre Marseille et Nice et plus globalement sur le rôle qu’ils souhaitent donner au ferroviaire pour des transports collectifs de qualité s’ils étaient élus.

Madame Maréchal- LE PEN tête de liste Front National répond être favorable à l’amélioration de l’offre TER mais, selon elle, la Ligne Nouvelle ne répond pas à ces enjeux, « elle est d’une utilité limitée et irréalisable pour des questions budgétaires ». Son programme stipule qu’il faut « en finir avec le tout-ferroviaire », « abandon du projet extravagant de LGV PACA » et sa réponse précise qu’il faut « consacrer des moyens de développement à d’autres modes de transport de marchandises et de voyageurs, le transport d’avenir n’est pas que ferroviaire ». Nous espérons donc que cette candidate sera battue.

Monsieur NEGRE, pour la liste Les républicains de Monsieur ESTROSI, nous a rencontrés à Cagnes sur Mer pour nous expliquer leur souhait de poursuivre le développement ferroviaire en région PACA, incluant le projet LN-PCA. Il s’inquiète de voir ce projet impacté par la lourde dette de la SNCF, non résorbée par le Gouvernement dans la loi sur la réforme ferroviaire. Cette liste souhaite néanmoins la réalisation intégrale du projet le plus rapidement possible, « éviter les investissements provisoires » et rechercher « toutes les sources de diminution des montants d’investissements », tout en précisant : « le projet n’est pas financé, nous ne sommes en présence que de promesses ».

Madame CAMARD et Monsieur COPPOLA, Co-têtes de liste « La Région Coopérative » (EELV-FDG) nous ont répondu être favorables au projet LN-PCA afin de continuer la politique de développement du ferroviaire entreprise depuis plusieurs mandats. Ils réaffirment « la forte priorité au rail », notamment dans les CPER et l’exploitation au quotidien, conduite par les 2 vice-présidents Gérard Piel et Jean Yves Petit. Cette priorité nécessite « d’affronter les politiques d’austérité qui s’acharnent à réduire les budgets publics ». Cette liste défend « la priorisation du tronçon Est-Var – Cannes et le traitement des nœuds ferroviaires pour une réalisation dans la prochaine décennie ». « Des études comparatives incluant l’option d’un tracé via Brignoles » seront effectuées et mises en débat « dans une logique de transparence et de participation citoyenne »

Nous remercions ces trois listes de nous avoir répondu et reçu pour certaines.

Parmi les autres candidats n’ayant pas apporté de réponse, le candidat PS Monsieur CASTANER, écrit dans son programme qu’il obtiendra « des décisions nationales sur les grandes infrastructures de desserte, dont la LN PACA » parmi d’autres investissements routiers et ferroviaires. Dans une interview en début de campagne, il précisait « On n’est plus sur la LGV (…) l’urgence, [ce sont] les réseaux existants, le quotidien, et pas les nouvelles infrastructures ».

Nous appelons tous ceux qui défendent ce projet avec nous depuis plus de 15 ans d’aller voter à ces élections régionales le 06 Décembre, de telle sorte que ce projet puisse se réaliser le plus rapidement possible.

Alain PATOUILLARD Président de l’Association TGV Développement Var Nice Côte d’Azur

One Comment

  1. Un comble !! Madame Marion Maréchal Le Pen a été invitée à la gare de Brignoles le 1er décembre 2015 pour une manifestation « contre la fermeture de la gare » alors qu’elle a déclaré je cite: « être contre du tout ferroviaire » et contre la ligne nouvelle dont est la seule des candidats à avoir fait cette déclaration. Là il y a un contradiction !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *